Accueil > En librairie > Le Ciel est mon désir

Le Ciel est mon désir

de Yvon GOUTX
Éditions LAVAUZELLE

mardi 28 février 2012, par JANY Lucien - CA


Le monde de l’aéronautique connaît de nombreuses et remarquables spécialités qui rendent le choix d’un métier bien difficile, mais qui n’a jamais rêvé de devenir un jour « Pilote de Chasse » de l’Armée de l’Air ou de l’Aéronavale à l’image de ces héros de la « Grande Guerre » que nous célébrons encore de nos jours ? Sans doute l’auteur a-t-il lu Pascal pour savoir que « La chose la plus importante à toute la vie est le choix du métier » et que le « hasard en dispose ». C’est donc ainsi que l’auteur, animé d’un « Désir de Ciel » et ne voulant rien concéder au hasard, et par sa volonté, est devenu pilote de chasse dans l’Armée de l’Air et nous rapporte en quelque sorte son « Journal de marche et d’opérations » qui est le support de l’historique d’une carrière qui, menée au temps de la guerre froide de 1969 à 1991, l’a porté qu grade de général de brigade (2S).

Il nous relate avec précision non dénuée d’humour, le chemin parcouru, à l’aide de quelques proches et du livre de sa vie, son carnet de vol riche de milliers d’heures passées dans un ciel tant désiré. Tout au long de l’ouvrage, Yvon GOUTX place le lecteur au cœur de sa vie passée au cours de différentes affectations et l’initie par des notes de bas de page, au langage imagé des pilotes de chasse de l’époque moderne.

C’est ainsi que l’auteur, né en 1949, devenu officier général, décrit son cheminement d’escadron en escadron de chasse depuis le 2/4 « La Fayette » jusqu’à la 7e escadre de chasse en passant par le 4/11 « Jura », le 1/33 « Belfort » et divers détachement au Tchad et en Arabie Saoudite.

Ce qui frappe dans ce récit soigneusement détaillé et complété par de nombreuses références aux techniques du vol opérationnel, c’est l’irrésistible ascension de ce fils d’ouvriers d’à peine 20 ans qui la quitte 33 ans plus tard avec des étoiles de Général.

Infatigable, son « Désir de Ciel » se poursuit dans diverses associations aéronautiques et, après avoir servi son pays, refuse de lâcher prise sur un monde dont il avait rêvé.

Lucien Jany

[ Article "Lire & Naviguer" de la Revue APNA N°156 - 2011 ]


Enregistrer au format PDF article en PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable

Voir en ligne : Éditions LAVAUZELLE